';

Accueil › Cas pilotes

Cas pilotes

Dans le cadre du projet Inundatio, trois sites clés ont été sélectionnés pour développer les cas pilotes respectifs. Nous détaillons ci-dessous le développement des différents cas.
Bassin de Venero Claro
Navaluenga, Ávila
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image

Le ruisseau Cabrera est un torrent affluent de la rivière Alberche (bassin du Tage), formé par la confluence de plusieurs cours d’eau sur le versant nord de la sierra del Valle (sierra de Gredos, système central espagnol). Le bassin versant du ruisseau, de forme subtriangulaire, a une superficie d’environ 15,5 km². Le dénivelé maximal du bassin est de 1 188 m sur une longueur linéaire de 5 500 m, ce qui représente une pente moyenne de 21,6 %.

La température moyenne annuelle est de 14,6 °C, la température minimale moyenne est de 6,3 °C (janvier étant le mois le plus froid) et la température maximale moyenne est de 24,8 °C (juillet étant le mois le plus chaud). La moyenne annuelle des précipitations est de 414 mm, novembre étant le mois le plus pluvieux avec une moyenne de 52,59 mm, et août le mois le plus sec avec seulement 9,50 mm.

Le substrat lithologique est composé de granitoïdes et de formations superficielles de l’ère quaternaire constitués d’agglomérats, de graviers, de sable et de limon qui recouvrent les pentes, le fond des vallées et les cuvettes. Les sols sont principalement des entisols (développés sur des couvertures granitiques), des fluvisols et des inceptisols. 43 % de la végétation est formée par des pins maritimes et, dans une moindre mesure, par des pins sylvestres et des aulnes glutineux.

Le bassin et les cours d’eau qui la drainent ont une dynamique fluviale active. L’événement qui a eu lieu le 18 décembre 1997 témoigne de cela. Ce jour-là, à 00 h 30 du matin, une crue torrentielle soudaine a eu lieu le long du ruisseau Cabrera. Auparavant, au cours des mois de novembre et décembre 1997, 817,7 mm de précipitations s’étaient accumulées sur le versant nord de la sierra del Valle. La semaine précédant l’événement, il avait neigé. La masse du sol était donc déjà largement saturée. Dans la nuit du 18 décembre, de très fortes précipitations ont provoqué un mouvement gravitationnel mixte au fond d’un ruisseau de La Atalaya et un glissement de terrain (générant une fissure de crête). Elles ont déblayé sur leur passage les débris qui recouvraient les pentes. La grande masse de blocs granitiques et de matériaux fins (sable et limon d’altération) prenait de la vitesse en raison de la liquéfaction des matériaux qui recevaient l’eau des affluents en crue.

Les travaux de conception des instruments hydrologiques ont commencé en 2003. Ces derniers était initialement composés de trois pluviomètres et d’un limnimètre (Cologne). Le réseau a ensuite été complété par trois autres pluviomètres, un autre limnimètre et un humidimètre TDR pour mesurer l’humidité du sol, avec trois capteurs à différentes profondeurs. Enfin, depuis septembre 2012, le bassin est équipé de Rain Scanner, un radar météorologique portable en bande X à haute résolution spatiale (décamétrique), ainsi que de trois stations météorologiques complètes qui permettent de transmettre les données GPRS par téléphone.

Gave de Pau Amont y Nive
País Vasco Francés
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image

Le bassin supérieur de la Nive a une superficie d’environ 911 km². Son relief est marqué par des collines et des moyennes montagnes, avec des pentes relativement raides (300 m de dénivelé sur 60 km de longueur).

Ses principaux affluents se trouvent en France, mais certains alimentent la province de Navarre.

Le bassin lui-même peut présenter des différences locales, car certaines zones sont géologiquement propices aux écoulements souterrains.

Il supporte également les fortes pluies caractérisées par des débits élevés. Les débits les plus élevés sont observés en hiver et au printemps (de décembre à mai), mais d’importantes inondations peuvent également se produire au début de l’été (comme ce fut le cas en 2014).

Le Gave de Pau est un affluent gauche de l’Adour de 193 km de long. Il naît dans le Cirque de Gavarnie, à environ 2 500 mètres d’altitude, traverse les départements des Hautes-Pyrénées, des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, et se jette dans l’Adour. Situé dans le bassin de l’Adour, le bassin du Gave de Pau draine une superficie totale de 2 780 km².

En amont, le Gave de Pau a une longueur de 72,3 km et une superficie de 1 250 km². Situé entre la plaine de Lourdes (420 m) et la frontière avec l’Espagne, où culminent les plus hauts sommets des Pyrénées françaises (Vignemale, Taillon), la partie supérieure du bassin du Gave de Pau est un bassin versant montagneux dont la limite hydrologique correspond plus ou moins à la frontière entre les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques.

Ribeira das vinhas
Sierra de Sintra, Cascais

PROCHAINEMENT